Opérations menées au Bénin

Les présidents des groupements de maraîchers avec des membres du CŒUR de VIVESCIA

Les travaux du CŒUR de VIVESCIA se concentrent au nord du pays dans la région de Djougou.

Les principales opérations menées par le CŒUR de VIVESCIA sont les suivantes :

2019
Une délégation de 5 membres du CŒUR de VIVESCIA est allée en mission au Bénin pendant 10 jours en début d’année 2019.
Elle a rencontré les présidents des 12 groupements de maraîchers accompagnés par le CŒUR de VIVESCIA, dont 3 nouveaux qui ont souhaité bénéficier des appuis techniques dispensés par nos experts béninois présents sur le terrain.
Les objectifs de cette mission étaient :
- Faire un point d’étape sur l’accompagnement des maraîchers de Copargo ;
- Évaluer le projet de mise en place de la filière soja à Marégourou ;
- Faire le point sur le projet de boulangerie à N’dali ;
- Découvrir l’IUEP (Institut Universitaire d’Enseignement Professionnel) en agriculture écologique.
Cela a été l’occasion de constater les progrès réalisés en matière de compostage, d’irrigation et de cultures depuis notre dernière visite sur le terrain de janvier 2018.
La filière soja, développée sur la zone de Marégourou, dans le nord du Bénin en partenariat avec Sens Bénin, commence à porter ses fruits.

2017
Financement d'un expert technique pour réaliser un suivi conseil régulier auprès des 9 coopératives suivies. La phase de test de 3 mois de ce suivi conseil étant concluante, Le CŒUR de VIVESCIA a décidé d’accompagner les maraîchers sur l’ensemble de la campagne de septembre 2017 à avril 2018. Le CŒUR de VIVESCIA finance également le système d’irrigation du groupement de femmes d’Anandana.

2016
Formation technique de plus de 100 maraîchers sur les thèmes suivants : mise en place d'une pépinière, compost, lutte biologique et chimique, identification des maladies, etc...
Ouverture d'une seconde zone à Manigri (150 km au sud de Copargo). Rencontre des autorités de la commune qui vont financer la rénovation du barrage. Présentation à la population de l’étude faite par le CŒUR de VIVESCIA pour la gestion hydraulique de la zone de 40 ha de maraîchage et grandes cultures.